Plainte pour harcèlement, Université Laval, Québec, Canada

Ceci est une plainte entravée depuis plusieurs années.

Sont mis en cause :

  • Michel Beauchamp, vice-recteur aux ressources humaines (dont une tentative de corruption), Nancy Chamberland, ombudsman, et Philippe Dubé, professeur titulaire, dans le cadre d’une plainte pour harcèlement. Courrier au conseil d’administration de l’Université Laval ;
  • Manon Bonenfant et Réal Tremblay, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJ) pour entrave à la saisine de la justice. Démarches à la CDPDJ ;
  • Isabelle Porter, journaliste au journal Le Devoir et fille de l’ancien président du CA de l’Université Laval au moment des faits, avec ce courrier.

Sont sollicités :

  • Lucie Allaire, présidente de l’Association des ombudsmans des universités et collèges du Canada (AOUCC) avec cet échange ;
  • Michel Audet, délégué général du Québec à Bruxelles, et Denis Robert, ambassadeur du Canada en Belgique, avec ce courrier ;
  • Catherine Claveau, Vice-présidente au Barreau du Québec et experte en harcèlement psychologique, avec ce courrier ;
  • Bryan Myles et Luce Julien, Le Devoir, quotidien québécois, avec ce courrier.